Antoine PETIT (1722-1794) anatomiste et médecin

Lot 198
Go to lot
Estimation :
400 - 500 EUR
Antoine PETIT (1722-1794) anatomiste et médecin
L.A.S., Paris 16 mars 1756, à Pierre-Antoine Marteau, docteur en médecine à Aumale; 3 pages in-4, adresse (beau portrait gravé joint). Belle lettre médicale. Il lui a adressé aujourd'hui 4 douzaines d'exemplaires de l'Analyse des eaux de Forges, avec les livres qu'il demandait, «à l'exception du Mead De variolis; Mr Cavelier ne l'a point separé; ce traité est renfermé dans le receuil des écrits du Docteur Mead dont le dit Sieur Cavelier a donné une édition il y a quelques années [...] J'ay donné de votre part un exemplaire de votre ouvrage à chacun de Mrs les examinateurs: et j'en ay distribué d'autres à mes amis, j'ay taché de les bien placer: j'ay la satisfaction d'en voir tout le monde fort content»... Quant aux maladies, elles ont sans doute été balayées par le vent du Nord. «Je me souviens d'avoir guery des enfants attaqués de petite verolle maligne et qui etoient dans le même cas que celuy dont vous me parlés [...] je leur ay donné l'émétique et j'ay fait appliquer les cantharrides à large dose: comme vous j'avois été appellé fort tard. Il me paraît que la peripneumonie dont vous me rapportés les principaux accidents est le Peripneumonia notha si bien traitée par Boherraave: je m'etonne que pour sa guerison vous n'ayés pas songé aux vesicatoires: le millet qui survient indique pourtant ce remede. Je l'administre toujours en pareil cas. Nous n'avons rien de nouveau icy qu'une grande affaire entre le parlement et le grand conseil, le Roy decidera: fiat Pax domini»
My orders
Sale information
Sales conditions
Return to catalogue