Martin DRÖLLING (Oberhergheim, 1752 - Paris,... - Lot 55 - Daguerre

Lot 55
Go to lot
Estimation :
40000 - 60000 EUR
Result with fees
Result : 44 800EUR
Martin DRÖLLING (Oberhergheim, 1752 - Paris,... - Lot 55 - Daguerre
Martin DRÖLLING (Oberhergheim, 1752 - Paris, 1817)
Une femme surprise
Panneau de chêne, (traces de renforts) renforcé.
Signé au dos du tableau posé sur le fauteuil : Drolling. P. /1808.
Au revers du panneau, une étiquette au dos : N°43
Drolling/une femme surprise par son mari.
54 x 45 cm
On y joint un dessin préparatoire à la plume et à l'aquarelle (13 x 11 cm).
Provenance :
Collection Lenglart de Lille ; resté dans la famille par descendance.
La collection Lenglart fut constituée dès 1760 par Charles Lenglart (1740-1816), banquier et négociant en
dentelles de Lille. Celle-ci se composait essentiellement de tableaux des écoles flamande et hollandaise. Mécène
de Watteau de Lille, il a soutenu de nombreux peintres régionaux. A sa mort en 1816, sa collection fut dispersée entre ses fils Jules (1824-1901) et Auguste (1826-1907). La collection Lenglart a fait l'objet de ventes en 1902 et 1909,où ne figure pas ce panneau.
Il est probable que l'acheteur du tableau précédent, la Jeune fille écoutant à la porte, au Salon de 1804, ait commandé directement à Drölling un pendant, quatre ans plus tard, obligeant l'artiste à inventer un arc narratif
pour la paire. A la devinette «qu'entend-t-elle ?» se substitue la question «que voit-elle ?». Une femme et son
petit chien sont entrés dans la pièce dont la porte était close, porte que l'on reconnait à ses mêmes moulures. Elle découvre avec surprise un tableau encadré posé sur une chaise. Il semblerait presque qu'elle est devant une glace, mais le revers indique bien qu'il s'agit d'un panneau biseauté. Un jeune homme appelle des invités dans l'entrebâillement (c'est d'ailleurs cette figure qui change dans le dessin préparatoire, où l'on voit bien arriver un troisième personnage). De nos jours, il nous paraît logique de penser qu'elle reçoit en cadeau son portrait de la part de son fiancé ou de son mari, qu'il aurait demandé en secret à un peintre. Ou peut-être est-ce l'inv
My orders
Sale information
Sales conditions
Return to catalogue