Robe d'intérieur d'homme ou banyan provenant...

Lot 234
Aller au lot
2 000 - 3 000 EUR
Résultats sans frais
Résultat : 4 500 EUR

Robe d'intérieur d'homme ou banyan provenant...

Robe d'intérieur d'homme ou banyan provenant de la garde-robe de Jacques de Vaucanson, milieu du XVIIIe siècle. Vêtement ample à manches longues et petit col droit taillé dans un lampas fond gros de Tours bleu canard broché soie polychrome d'un décor d'arcades en treillage sommées d'une coupe fleurie; de part et d'autre, des montants de palmes et des volatiles. (bon état, peu porté, doublure déposée). Né à Grenoble en 1709 et mort à Paris en 1782, Jacques de Vaucanson se révèle très tôt être un génie de la mécanique. Comme inspecteur des manufactures de soie de Lyon à partir de 1741, il apporte de nombreuses améliorations au métier à tisser. Créateur d'automates très perfectionnés, il met au point en 1741 un canard barbotant avalant et digérant le grain qui est exposé en 1744 au Palais-Royal. Le décor rare autant que singulier de l'étoffe, peutêtre d'origine espagnole ou portugaise, n'est pas sans résonance avec cette dernière invention qui marqua ses contemporains et à laquelle J. de Vaucanson reste associé. Seule descendante de l'inventeur, Victoire Angélique de Vaucanson épousera le comte François de Montrognon de Salvert. Le vêtement désigné dans la famille sous le nom de "chasuble de Vaucanson" sera pieusement conservé dans la descendance avant de rejoindre une collection privée il y a quelques temps, une lettre fait foi de cette provenance.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue